equipements protection individuelle - Traitements phyto : quels équipements de protection choisir ?Manipuler des produits phytosanitaires peut être source de danger pour la santé. Pour se protéger, il est indispensable d’utiliser des EPI, autrement appelé équipements de protection individuelle. Lesquels choisir ? Découvrez nos conseils.

Un EPI : qu’est-ce que c’est ?

Un équipement de protection individuelle vous protège lors de l’utilisation de produits couramment utilisés dans le domaine agricole tels que les engrais, les pesticides, les fertilisants, etc. Manipuler et utiliser des produits phytosanitaires présente en effet des risques importants pour votre santé si vous n’utilisez pas une protection adaptée.

Les équipements de protection individuelle phytosanitaires sont adaptés aux dangers auxquels vous êtes exposés. Certains sont prévus contre les risques d’inhalation, d’autres vous protègent votre peau du contact avec les produits chimiques. L’objectif global étant de parvenir à couvrir l’intégralité des risques liés à votre activité agricole.

Pour savoir quels équipements vous devez choisir, lisez soigneusement les étiquettes des produits que vous voulez utiliser. Elles vous renseignent sur les risques que vous courez et vous indiquent si vous devez utiliser un équipement complet comprenant des chaussures, un tablier, une combinaison, un masque respiratoire, des gants et des lunettes (masque pour les yeux) ou si vous pouvez vous contenter de l’un ou l’autre de ces éléments.

Une protection adaptée à chaque partie du corps

Les EPI sont conçus pour protéger, de manière différente, toutes les parties de votre corps :

  • Les gants : en nitrile ou en néoprène, avec des manchettes longues, ils existent en plusieurs tailles et il faut veiller à choisir celle qui couvre le mieux vos mains. Ils sont essentiels, car les mains sont constamment exposées lors de la manupilation de produits phytos.
  • Les masques, lunettes et visières : ils sont indispensables pour protéger vos yeux, si vous devez préparer de la bouillie. Veillez à ce que cet équipement vous offre une bonne protection latérale et à ce qu’il soit adapté au masque respiratoire que vous choisissez.
  • Les masques respiratoires : ils filtrent les produits toxiques que vous pouvez respirer. N’oubliez pas, à ce propos, de changer régulièrement les cartouches filtrantes. Vous pouvez choisir entre masque intégral et masque partiel. Un masque intégral est intéressant dans la mesure où il couvre aussi vos yeux. À vous de trancher et de décider de ce qui s’adapte le mieux à vos besoins.
  • La combinaison : elle est essentielle, si vous devez travailler aux champs et épandre de la bouillie. Elle doit couvrir tout votre corps et proposer une protection de type 4, au moins, face aux produits chimiques. Elle doit être étanche. Une combinaison jetable peut être une bonne idée, mais il faut savoir que dès qu’elle est abîmée, il faut la jeter. La combinaison lavable est plus confortable et plus résistante, mais a un certain coût.
  • Le tablier : il est important durant la préparation des bouillies et peut être conservé par-dessus la combinaison lors de l’épandage.
  • Les équipements de premiers soins : rince-œil, coffret de secours… ces équipements sont utiles et doivent faire partie de votre trousse de premiers secours. Ils vous sont d’une grande aide en cas de problème.

Essentiels pour préserver votre santé, les équipements de protection individuelle doivent impérativement faire partie de vos priorités. Pour les choisir, pensez aux risques auxquels vous vous exposez. Les produits peuvent-ils atteindre vos yeux, vos voies respiratoires, votre corps en général à travers vos mains, vos pieds ou votre peau ?  Bien protégés, vous pourrez alors pratiquer votre activité en toute sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *